La Nef des fous

Samedi 23 août à l'Ilôt fleurie

LA CHAMBRE BLANCHE soulignera son 25e anniversaire par une suite ininterrompue d’activités. Fidèles à nos habitudes, nous souhaitons jeter un regard neuf sur nos pratiques afin de nous projeter dans le futur avec assurance, en reflétant de façon pertinente les besoins actuels des artistes. Nous voulons que ces réflexions se déploient dans un esprit de festivité, avec la participation de la communauté. Cette année, nous la voulons aussi dynamique, riche et soutenue, accordant une place de choix aux artistes québécois. Pour ce faire, nous proposons un thème principal : le don. Avec le don, la notion de liberté est primordiale ; le retour n’est jamais garanti. L’une de ses caractéristiques est l’absence d’obligation. Nous constatons que l’artiste, comme le don, a tendance à enfreindre les règles, à sortir de la règle, et que les notions de liberté, de lien, d’échange et de circulation se retrouvent au coeur des pratiques artistiques actuelles. Dans la Grèce antique, où émerge le concept de la Cité, c’est d’abord dans l’espace public que don et générosité se manifestent. En 2003, il nous apparaît plus que jamais pertinent de sortir dans la ville, comme nous l’avons fait à maintes reprises au cours des 25 dernières années, en un geste d’ouverture envers notre communauté : artistes amis, membres et autres collaborateurs. C’est avec la collaboration de l’Îlot Fleurie que nous vous convions tous à La Nef des fous le samedi 23 août 2003, de 12h à 22h. La nef des fous, c’est le titre d’un livre publié en 1494 par Sébastien Brant dont se serait inspiré le peintre Jérôme Bosch pour créer une oeuvre du même nom. «Le livre raconte le voyage à Narragonia, l’île de la folie, des humains livrés à leurs vices, aux aberrations de leurs sens et oublieux de leur salut». Ces sens, nous voulons les éveiller à notre tour, mais à notre façon, dans une folie douce et gaie, dans une autre ville, sur une autre île. Parmi les rendez-vous à ne pas manquer, mentionnons la présence des artistes Valérie Lamontagne, Agnès Aubague et Thomas Lanfranchi, la musique électronique d'un duo composé de Martin Tétreault et I8U, les expérimentations sonores de Machines 10 (PROJET d’ORION, Éric Morin aka Dj More, Blue Pulp, Millimetrik, PAARCAND, St-Michel) et une projection vidéo en soirée. L’Îlot Fleurie dévoilera les oeuvres gagnantes de son concours «Sculpter l’avenir de l’Îlot» lors d’un 5 à 7.





Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: