Résidence de recherche

Éloïse Guénard |


LA CHAMBRE BLANCHE est fière d’accueillir Éloïse Guénard pour une résidence de recherche du 13 février au 10 avril 2017.  Cette résidence se tient dans le cadre du programme d’échange avec le Musée d’art contemporain du Val-de-Marne avec la contribution du Consulat Général de France à Québec. Vous êtes invité à assister à sa présentation le 23 mars 2017 en 5@7.

En tant que commissaire Éloïse Guénard engage une réflexion sur la place de la danse dans un contexte muséal. Les enjeux d'une muséologie spécifique à la danse se combinent à ceux de l'exposition de formes artistiques contemporaines, dans le champ de la performance notamment. Les échanges avec la pratique chorégraphique sont-ils porteurs d’un regard et d’une connaissance renouvelés pour le musée et le centre d'art sur les modes d’exposition et de réception ? Plus encore, peut-on déceler des interférences entre processus chorégraphiques et certaines formes curatoriales mettant en oeuvre temps, espace et règle du jeu de l'exposition ? 

Par le biais d’une série d’entretiens avec des chorégraphes, des acteurs du milieu artistique, ainsi que des artistes, Guénard cherchera à déterminer ce qu’il en est au Québec. Elle entend ainsi créer un corpus de documents qui constituera une archive pour le centre de documentation de LA CHAMBRE BLANCHE.

LA CHAMBRE BLANCHE est fière d’accueillir Éloïse Guénard pour une résidence de recherche du 13 février au 10 avril 2017.  Cette résidence se tient dans le cadre du programme d’échange avec le Musée d’art contemporain du Val-de-Marne avec la contribution du Consulat Général de France à Québec. Vous êtes invité à assister à sa présentation le 23 mars 2017 en 5@7.

En tant que commissaire Éloïse Guénard, engage une réflexion sur la place de la danse dans un contexte muséal. Les enjeux d'une muséologie spécifique à la danse se combinent à ceux de l'exposition de formes artistiques contemporaines, dans le champ de la performance notamment. Les échanges avec la pratique chorégraphique sont-ils porteurs d’un regard et d’une connaissance renouvelés pour le musée et le centre d'art sur les modes d’exposition et de réception ? Plus encore, peut-on déceler des interférences entre processus chorégraphiques et certaines formes curatoriales mettant en oeuvre temps, espace et règle du jeu de l'exposition ? 

Par le biais d’une série d’entretiens avec des chorégraphes, des acteurs du milieu artistique, ainsi que des artistes, Guénard cherchera à déterminer ce qu’il en est au Québec. Elle entend ainsi créer un corpus de documents qui constituera une archive pour le centre de documentation de LA CHAMBRE BLANCHE.





Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: