Crystal-Live

Blanche Sanou |

A collaboration with the UNESCO-Aschberg bursary program, CALQ and Quebec City

Within it’s Web residency program, LA CHAMBRE BLANCHE welcomes with great enthusiasm, the artist Blanche Sanou hailing from Ouagadougou in Burkina Faso. Equipped with her experience of all aspect of audio-visual production, she agreed to LA CHAMBRE BLANCHE’s invitation with a dialogue on her mind: “Our vision of things is strongly influenced by the medias who shows us an Africa that stands light years away from America.” Blanche Sanou wishes to transform this perception by proposing a conversation between a woman from Ouagadougou and a man from Quebec City. During the residency the two protagonists will host around 10 capsules scripted during the residency. Each of these capsules will tell a story. These are simple stories from the day to day of people who have more in common that we may first think. To offer a research work on the reality of two cities and their denizens, Blanche Sanou arrived in Quebec carrying images of her city in her luggage’s. She will add images captured here. With this intercontinental conversation Blanche Sanou candidly confesses that she wishes to change the deleterious perception that young Africans may have of their country.


Bio

Née à Bobo Dioulasso, j’ai poursuivi mes études à Ouagadougou à l’Institut Supérieur de l’Image et du Son sanctionné par un diplôme d’ingénieur des travaux audiovisuels. Après les études, j’ai pu travailler sur des plateaux de tournage avec des professionnels du cinéma Burkinabé. En fin 2010, j’ai été engagée comme Responsable de la production dans une structure audiovisuelle « Silice Events S.A.» à Ouagadougou jusqu'à maintenant. J’évolue également dans un milieu d’associations de jeunes cinéastes qui ont décidé de se donner la main pour faire avancer le cinéma Africain à travers des productions de films, des projections de films et autres activités.

Démarche

Au cours de la réalisation de ces web documentaires, pour nous il s’agit de montrer des vies qui sont autant naturelles que belles. Sur l’image L’image du web documentaire sera en général des images réelles filmées au cours du tournage avec une équipe de deux personnes au maximum. Les images sont stables sur pieds pour les interviews alors que les autres images sont faites avec la caméra à l’épaule pour traduire le sentiment de la vie sur les différents décors qui traduit une vie mouvementée. Sur le son La bande sonore des différents web documentaires sera composée des voix des personnages dans leurs interactions et aussi dans les interviews. Il y aura aussi sur la bande-son l’ambiance des différents décors sur lesquels nous tournerons. Par moment, la musique accompagnera certaines images en fonction de l’émotion qui se dégage dans le récit. Sur le montage Le montage des images du web documentaire sera linéaire et permettra de découvrir les couleurs de chaque univers filmé, en fonction des décors et des personnages.




Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: