20/40 - rencontres culturelles Québec-Montréal

Pierre-Luc Lapointe | Nataliya Petkova |

Opening on Friday November 1st 2013, from 18h to 20h Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville, 10300, rue Lajeunesse Montreal (QC), H3L 2E4

In order to celebrate the fifth anniversary of the project Rencontres culturelles, Accès Culture invites Quebec City’s cultural scene. For the occasion, multiple events will unfold between October 3rd and December 9th 2013, of which eight exhibitions in contemporary art displaying eight artist-run centres from Quebec City. LA CHAMBRE BLANCHE chose to invite two young artists – Pierre-Luc Lapointe and Nataliya Petkova – to produce an exhibition within the framework of this event. The exhibition will take place at the Maison de la culture d’Ahuntsic-Cartierville from November 1st to December 7th 2013. Pierre-Luc Lapointe and Nataliya Petkova’s interdisciplinary research extend by incorporating video, open-source software, sound, installation, Web, writings, etc. The works of both artists converge in their exploratory approach on perceptive phenomena, while being distinguished by their singular modus operandi questionning the cognitif systems. An event of big caliber, Les Recontres culturelles honor Quebec City’s artistic creativity and experimentation, while underlining the priceless contribution of the artists from the Capital. This is a project presented and funded within the framework of Entente sur le développement culturel de Montréal by the ministry of Culture and Communications, and the City of Montreal. The entire program is available on the link above.


Bio

Né à La Malbaie, Pierre-Luc Lapointe vit et travail à Québec. Il a terminé une maîtrise en arts visuels et médiatiques à l'École des arts visuels de l'Université Laval en 2012. Son travail a été présenté notamment à LA CHAMBRE BLANCHE (Québec, 2009) et à l'Image festival(Toronto, 2010), mais également au festival EXIT (Chine, 2010) ainsi qu'au Jim Thompson Art Center (Thailand, 2010). En 2012, il présente le projet Interzone - Lorient en collaboration avec Le collectif fossile, dans le cadre de la résidence Géographies Variables (France, 2012). Il est un membre actif de LA CHAMBRE BLANCHE et a collaboré à de nombreux projets locaux. Il développe actuellement ses recherches dans le cadre de laboratoires et de résidences.

Démarche

Je poursuis une recherche en arts visuels, numériques et médiatiques fondée sur le rapport entre le systémique et l'intime. Dans cette perspective, j'étudie la dimension protéiforme de la perception et son modelage par des systèmes (simples et complexes), machines ou structures. Mon approche repose sur un croisement de langages (vidéo, son, installation, dessin, informatique, Web) et implique des méthodes qui s'apparentent au bricolage. Le bri"colage"{codage}, comme forme de création à partir des données émergentes de l'espace intime et de l'assemblage de matériaux trouvés ou générés. Je m'intéresse principalement aux concepts de bruit, de limite, d'abstraction, de complexité, de système, de langage, d'entropie et d'affordance.

Démarche

Nataliya Petkova articule sa recherche autour de deux axes principaux: d’abord, l’engendrement et l’étude de micro territoires, ainsi que la mise en question de la notion d’identité culturelle et la promotion d’une infraculture dynamique; et ensuite, le processus de traduction — le transfert de sens de médium en médium, de langage en langage —, et toutes les anomalies qui s’y révèlent. Son travail se veut un récit sur l’hétérogénéité du savoir qui émerge au point de croisement entre l’expérience perceptive de l’individu et les compositions aléatoires, visuelles et sonores, engendrées dans l’acte exploratoire. Organisée autour de la curiosité et de l’expérimentation, son processus de recherche et de création fait preuve d’une nécessité de tracer et inventer de nouveaux territoires, subvertir l’habitude perceptive et imaginer des rencontres possibles entre l’organique et le non organique. Dans l’utilisation de diverses matières, se transformant tout au long d’un processus de transfert de sens, des géographies modulables apparaissent.




Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: