Jamelie Hassan

1996 75 pages Texte en français, anglais et arabe

Artiste : Jamelie Hassan Auteur : Heesok Chang, Monika Kin Gagnon, Marwan Hassan

Avant-propos C’est en 1995 que LA CHAMBRE BLANCHE propose pour la toute première fois une programmation de résidences conjointes. Résidences d’artistes et résidences d’écriture se côtoient alors, donnant lieu à des jumelages multiformes.

C’est dans ce contexte que seront invitées Jamelie Hassan et Monika Kin Gagnon à l’automne de la même année. La présente publication témoigne bien sûr de cette rencontre féconde, mais ouvre également à une lecture non restreinte d’un corpus d’œuvres de Jamelie Hassan articulant un propos métaphorique autour du célèbre conte de l’écrivain persan Rarîd al-Dîn ‘Attâr intitulé Le Colloque des oiseaux.

La résidence d’artiste, telle que nous la concevons, a connu plusieurs visages au cours des quinze années que nous lui avons consacrées jusqu’à ce jour. Elle demeure un lieu de découverte et de réflexion intarissable sur l’art et les conditions spatio-temporelles de sa mise en vue. Il ne fait aucun doute aujourd’hui que nous devrons incessamment questionner le mode de documentation de ces œuvres in situ et éphémères. Insister sur une déstabilisation de la dichotomie production/diffusion, chercher à remettre en question une conception objectale de l’œuvre d’art encore prédominante,

voilà autant de pistes qui, tout en définissant pour nous l’intervention de type résidence, devraient en qualifier les outils de diffusion. Simurgh et la montagne du Lotus, Chine aura ainsi connu des suites. Ce temps qui passe aura permis au travail de Monika Kin Gagnon de prendre une autre forme, il aura aussi permis à d’autres auteurs de s’exprimer et à l’artiste de définir avec nous les termes de cette publication. Simurgh… est de ces œuvres qui, apparemment éphémères, demeurent pourtant des expériences prégnantes et suscitent de multiples échos.

Nos remerciements vont donc à Jamelie Hassan, pour cette collaboration continue et amicale; à Cécile Bouchard, qui occupait jusqu'à tout récemment le poste de coordonnatrice à la programmation, pour l’encadrement sensible qu’elle a su donner à ce travail d’édition; à Sylvie Fortin, conservatrice de ce projet; et aux auteurs, Monika Kin, bien sûr, ainsi que Heesok Chang et Marwan Hassan, grâce à qui nous abordons désormais cette œuvre avec plus de lucidité.

Au nom de LA CHAMBRE BLANCHE, bonne lecture ! Lisanne Nadeau Coordonnatrice à la programmation






Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: