Résidence de maîtrise

​2021-2023

Julie Desrosiers |

2021-2023


Dans le cadre de ses études à la maîtrise en arts visuels à l’Université Laval, nous accueillons Julie Desrosiers. De l’automne 2021 jusqu’à l’été 2023, l’artiste bénéficiera de l’espace des laboratoires du centre, de tout l’équipement disponible ainsi que de l’aide technique pour la réalisation de ses projets. 

Pour son projet de maîtrise, Julie Desrosiers explore l’intériorité des objets, leur porosité et le langage possible entre les éléments, humains ou non humains, vivants ou non vivants. Elle propose des cosmogonies esthétiques, atmosphériques, évolutives, immersives et performatives où tous les éléments agissent les uns sur les autres.

Lors de sa résidence à LA CHAMBRE BLANCHE, Julie Desrosiers expérimentera différents outils technologiques qui lui permettront d’élargir les possibilités techniques de ses explorations de la matière brute ou plus domestiquée. Elle s’intéresse à ce que la technologie peut apporter comme autonomie au mouvement ou à la transformation de la matière, dans ses capacités à suggérer le vivant. Dans ce contexte de rencontre avec les machines, elle réfléchira aussi au sentiment trouble que peut provoquer l’assemblage ou l’hybridation de corps naturels et artificiels.

Dans le cadre de ses études à la maîtrise en arts visuels à l’Université Laval, nous accueillons Julie Desrosiers. De l’automne 2021 jusqu’à l’été 2023, l’artiste bénéficiera de l’espace des laboratoires du centre, de tout l’équipement disponible ainsi que de l’aide technique pour la réalisation de ses projets. 

Pour son projet de maîtrise, Julie Desrosiers explore l’intériorité des objets, leur porosité et le langage possible entre les éléments, humains ou non humains, vivants ou non vivants. Elle propose des cosmogonies esthétiques, atmosphériques, évolutives, immersives et performatives où tous les éléments agissent les uns sur les autres.

Lors de sa résidence à LA CHAMBRE BLANCHE, Julie Desrosiers expérimentera différents outils technologiques qui lui permettront d’élargir les possibilités techniques de ses explorations de la matière brute ou plus domestiquée. Elle s’intéresse à ce que la technologie peut apporter comme autonomie au mouvement ou à la transformation de la matière, dans ses capacités à suggérer le vivant. Dans ce contexte de rencontre avec les machines, elle réfléchira aussi au sentiment trouble que peut provoquer l’assemblage ou l’hybridation de corps naturels et artificiels.

Résidence de maîtrise

Depuis 2013, Avatar, La Bande Vidéo et LA CHAMBRE BLANCHE collaborent afin de permettre à un·e étudiant·e de la maîtrise en arts visuels de l'École d'art de l’Université Laval d’entreprendre une résidence en arts numériques. La/le candidat·e sélectionné·e a la possibilité d’être en résidence dans le centre d’artistes pendant les deux années de sa maîtrise. Cette collaboration est possible grâce à la contribution du Fonds Fondation-René-Richard.


Julie Desrosiers est une artiste multidisciplinaire/marionnettiste contemporaine, qui explore les frontières des disciplines et les aborde d’un point de vue performatif et installatif. Sa première création, Entre 2, une collaboration plastique et performative avec le chorégraphe et artiste vidéo Michaël Cros (La Méta-carpe), a été présentée en France entre 2005 et 2007.  Parallèlement à ses projets de recherche, elle présente des spectacles « hors les murs » à travers le monde et collabore en tant que plasticienne, conceptrice ou interprète à des performances et à des spectacles de créateurs variés.  En 2013, son travail a été récompensé par le prix Victor Martyn Lynch-Staunton du Conseil des arts du Canada. En 2018, on a pu voir une étape de son spectacle performatif Dissection notamment au FIAMS-Festival international des arts de la marionnette de Saguenay où elle revient en 2021 avec son exposition Porosités (tableaux vivants/natures mortes), présentée au Centre des arts et de la culture de Chicoutimi.


Photo : Julie Desrosiers, Porosités (tableaux vivants/natures mortes), 2020. 






Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: