Fantômes

Pablo Rasgado |

Échange entre le CALQ et le FONCA

« Si en cet instant même le soleil cessait de briller, ceci n’aurait aucune incidence instantanée sur les choses terrestres. Pendant environ 8 minutes, soit le temps que la lumière solaire met à nous atteindre, nous serions en train de vivre les restes de cet événement […]. » Pablo Rasgado s’intéresse au temps et à ses manifestations. Lors de sa résidence à LA CHAMBRE BLANCHE, il propose de réaliser une série de sculptures et d’environnements qu’il nomme « Fantômes ». À travers l’élaboration de son œuvre, il souhaite étudier une facette précise du temps : le passé et son irréversibilité. Grâce à une série d’assemblages d’objets où se confondent l’avant et l’après, l’artiste désire juxtaposer différents temps dans un même espace. Les objets seront les éléments déterminants de l’œuvre : ils seront des récepteurs du temps, des reliques de leurs propres histoires.



Bio

Pablo Rasgado est né au Mexique en 1984. Il vit et travaille dans la ville de Mexico. Il expose activement depuis 2004 au Mexique et à l’étranger. Il a montré son travail au Museo Experimental el Eco (Mexico), au Steve Turner Contemporary (Los Angeles, USA), au Museo de Arte Moderno (Mexico City, Mexico) et à la Stonehouse (Lagos, Nigeria). Il a remporté de nombreuses bourses et distinctions, dont notamment un prix du Fonds National pour la culture et les arts (FONCA) en 2010.

Démarche

Le travail de Pablo Rasgado joue le rôle d’archive des relations humaines dans leur décor usuel. Le temps qui passe et son enregistrement sont d’importants points de départ de sa pratique, à l’intérieur de laquelle il articule, par le biais de médiums, de formats et de techniques variés, des chroniques de l’inattendu dotées d’une portée poétique et accompagnées de l’utilisation d’objets quotidiens.




Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: