Prix l@ch@mbrebl@nche

Étienne Baillargeon |

Prix l@ch@mbrebl@nche 2011-2012

Au cours de ses expérimentations de création sur le Web à l’occasion de sa résidence à LA CHAMBRE BLANCHE, Étienne Baillargeon souhaite traduire le rapport matériel qu’il entretient avec le réel par un investissement dans l’espace virtuel. L’artiste mettra en place un système d’interaction entre un utilisateur et une matière virtuelle devenue flux informatique, processus d'encodage. Pour ce faire, il utilisera des logiciels libres permettant de concevoir une interface qui produit en temps réel des images et des sons issus de sources fournies par l’utilisateur. Cette pratique de transmutation cèdera la place à un contenu poétique, ludique et vivant. Les multiples lectures qu’offre ce projet s’insèrent dans une esthétique de l’étrange où se manifestent l’étonnement et un caractère organique propres aux œuvres d’Étienne Baillargeon.



Bio

Étienne Baillargeon a récemment complété un baccalauréat en arts visuels à l’Université Laval. Depuis les deux dernières années, il participe à de multiples événements performatifs, notamment à l’Œil de Poisson et au Lieu, centre en art actuel. Il s’implique également dans le développement des activités en logiciels libres de LA CHAMBRE BLANCHE et est l’un des initiateurs des éditions C’est beau escabeau, un projet indépendant créé par un collectif d’artistes de la relève.

Démarche

Étienne Baillargeon assoit sa pratique sur un désir constant de transformer la facture des objets qu’il crée par l'utilisation successive de divers langages. Depuis qu’il se livre à l’art informatique par le biais de performances multimédias, sa recherche s'additionne d'un intérêt pour la dématérialisation et la re-matérialisation de l’objet. Par surcroît, le Web gagne en importance dans ses préoccupations artistiques comme lieu de transposition de son univers plastique.




Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: