Stéphanie Grenier - travail final de résidence de mentorat

Stéphanie Grenier |

Le jeudi 22 août à partir de 17h


Récipiendaire du prix 2012-2013 l@ch@mbrebl@nche et de la bourse Première Ovation, et ancienne résidente dans notre Lab Web, Stéphanie Grenier présentera son œuvre "Les puits de Camille" pour conclure sa résidence de mentorat entamée en janvier 2013 et supervisée par Nicolas Lamoureux, spécialiste en technologie (du web à la stéréoscopie).

Lors de cette résidence, l’artiste a été amenée à parfaire ses compétences de production d’images 3D stéréoscopiques et à expérimenter avec la capture et la projection d’images sous l’eau, le résultat visuel qui découle de l’utilisation de cette surface et les possibilités de présentation publique. Lors de la présentation publique de la recherche menée, Grenier mettra en place deux installations vidéo (2D et 3D) qui étudient la notion d’errance onirique dans des espaces abandonnés, privés de présence humaine. L’unique protagoniste, l’artiste elle-même, visible de dos, est le repère visuel dans un monde contemplatif qui se tisse comme un rêve – les paysages s’entrelacent et s’enchaînent brusquement, en dépassant les limites physiques du corps humain qui s’y promène.

L’artiste remercie l’équipe de LA CHAMBRE BLANCHE, La Bande Vidéo et Michel Boucher.


Stéphanie Grenier / Les puits de CamilleStéphanie Grenier / Les puits de CamilleStéphanie Grenier / Les puits de CamilleStéphanie Grenier / Les puits de CamilleStéphanie Grenier / Les puits de CamilleStéphanie Grenier / Les puits de CamilleStéphanie Grenier / Les puits de CamilleStéphanie Grenier / Les puits de Camille


Bio

Née en 1988, Stéphanie Grenier vit et travaille actuellement à Québec. En 2012, elle a reçu le prix l@ch@mbrebl@nche qui souligne l’excellence de son travail par un accès à une résidence en art web au LabWeb de LA CHAMBRE BLANCHE. Stéphanie Grenier a participé à l’exposition L’art à l’acte regroupant les œuvres des finissants en arts visuels de l’École des arts visuels à l’Université Laval. Elle a présenté son travail vidéographique 3D dans le cadre de l’exposition individuelle Les mirages de Camille à la salle d’exposition du pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université Laval, et elle a été invitée à participer dans le cadre des Journées de la Culture à l’automne 2012.

Démarche

De courts moments de sérénité, des instants de bien-être au quotidien, des espaces bercés par le vent, les feuilles, l’eau, voilà ce qui m’inspire. Je filme, en stéréoscopie, des images de ce qui m’entoure et qui invite au silence, à la solitude, à une certaine intériorité. À d’autres moments, ce sont des petits instants joyeux, familiaux ou ludiques, qui interpellent ma caméra. J’utilise paradoxalement des technologies complexes dans une approche qui mise sur la simplicité de l’image. Je suis fascinée par la technique de la vidéo en stéréoscopie habituellement utilisée pour des films d’animation et de grands écrans. Je me sers, par contre, de cette technologie afin de créer des images singulières qui se rapprochent du monde de la photographie où le temps est suspendu. À l’intérieur de courtes scènes, agissant comme une fenêtre 3D sur notre monde, je veux montrer, dans un rythme de lenteur et de contemplation, la poésie du moment présent qui surgit sous nos yeux, à chaque instant.




Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: