Classe de maître

Samuel Bianchini |

4 avril 2020 de 10h à 17h


Nous souhaitons inviter les artistes de la relève de la ville de Québec et de Wendake à la classe de maître de Samuel Bianchini qui aura lieu le 4 avril 2020 de 10h à 17h. La classe de maître portera sur le concept d’«esthétique opérationnelle» et sera divisé en trois volets, soit la présentation du concept, son usage concret ainsi qu’une mise en situation que les participantes et les participants pourront expérimenter afin de comprendre les distinctions entre l’humain et le non-humain dans un cadre de création.

La classe de maître sera organisée en trois temps :
1- L’artiste et chercheur présentera une série de ses travaux artistiques de différentes natures, mais qui incarnent tous, à leur manière, cette recherche d’une esthétique opérationnelle. 

2- À partir de ces cas, une perspective plus large, théorique et historique, sera exposée les œuvres impliquant une relation active avec leur public et celles œuvrant à leur autonomie. 

3- Pour finir, il s’agira d’entrer dans les modes de conception de tels dispositifs opératoires : comment concevoir collectivement un projet artistique de cette nature ? À partir d’une situation locale réelle, un travail de co-conception sera effectué pour un projet autant fictif que spéculatif, avec l’ensemble des participants et sur la base d’une problématisation préparée en amont.

La classe de maître de Samuel Bianchini permettra aux artistes de la relève de s’initier au principe d’esthétique opérationnelle. Suite à la présentation des concepts théoriques qui entoure cette pensée, les artistes auront l’occasion de l’expérimenter sous forme de coconception et de discussion de groupe. La classe de maître sera un prétexte pour comprendre autrement la notion d’installation et de dispositif par rapport aux questionnements actuels de l’humain et du non-humain. Ce contact avec l’artiste/enseignant/chercheur sera une occasion pour découvrir de nouvelles méthodes en recherche et en création. Ce sera un privilège pour le centre de recevoir Samuel Bianchini à LA CHAMBRE BLANCHE et d’offrir gratuitement la classe de maître aux artistes de la relève de la ville de Québec et de Wendake grâce à la mesure Première Ovation de la Ville de Québec.swdweNous souhaitons inviter les artistes de la relève de la ville de Québec et de Wendake à la classe de maître de Samuel Bianchini qui aura lieu le 4 avril 2020 de 10h à 17h. La classe de maître portera sur le concept d’«esthétique opérationnelle» et sera divisé en trois volets, soit la présentation du concept, son usage concret ainsi qu’une mise en situation que les participantes et les participants pourront expérimenter afin de comprendre les distinctions entre l’humain et le non-humain dans un cadre de création.
Nous souhaitons inviter les artistes de la relève de la ville de Québec et de Wendake à la classe de maître de Samuel Bianchini qui aura lieu le 4 avril 2020 de 10h à 17h. La classe de maître portera sur le concept d’«esthétique opérationnelle» et sera divisé en trois volets, soit la présentation du concept, son usage concret ainsi qu’une mise en situation que les participantes et les participants pourront expérimenter afin de comprendre les distinctions entre l’humain et le non-humain dans un cadre de création.

La classe de maître sera organisée en trois temps :
1- L’artiste et chercheur présentera une série de ses travaux artistiques de différentes natures, mais qui incarnent tous, à leur manière, cette recherche d’une esthétique opérationnelle. 

2- À partir de ces cas, une perspective plus large, théorique et historique, sera exposée les œuvres impliquant une relation active avec leur public et celles œuvrant à leur autonomie. 

3- Pour finir, il s’agira d’entrer dans les modes de conception de tels dispositifs opératoires : comment concevoir collectivement un projet artistique de cette nature ? À partir d’une situation locale réelle, un travail de co-conception sera effectué pour un projet autant fictif que spéculatif, avec l’ensemble des participants et sur la base d’une problématisation préparée en amont.

La classe de maître de Samuel Bianchini permettra aux artistes de la relève de s’initier au principe d’esthétique opérationnelle. Suite à la présentation des concepts théoriques qui entoure cette pensée, les artistes auront l’occasion de l’expérimenter sous forme de coconception et de discussion de groupe. La classe de maître sera un prétexte pour comprendre autrement la notion d’installation et de dispositif par rapport aux questionnements actuels de l’humain et du non-humain. Ce contact avec l’artiste/enseignant/chercheur sera une occasion pour découvrir de nouvelles méthodes en recherche et en création. Ce sera un privilège pour le centre de recevoir Samuel Bianchini à LA CHAMBRE BLANCHE et d’offrir gratuitement la classe de maître aux artistes de la relève de la ville de Québec et de Wendake grâce à la mesure Première Ovation de la Ville de Québec.




Bio

Artiste et enseignant-chercheur. Enseignant-chercheur à l'École nationale supérieure des Arts Décoratifs (Paris) où il dirige le groupe de recherche Reflective Interaction (DiiP/EnsadLab) sur les dispositifs interactifs et performatifs, il a étudié l'art à travers différentes approches : Beaux-arts (Post diplôme, École régionale des Beaux-arts de Nantes), Arts Décoratifs (EnsAD), Art & Design (Central Saint Martins College of Art and Design, Londres), Arts appliqués (Ensaama, École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art, Paris), Arts et métiers (Cnam, Paris) et Arts plastiques (Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne). Ses réalisations mettent en œuvre des opérations physiques autant que symboliques, en contexte, en public et en temps réel, nous incitant à contempler, à réfléchir autant qu'à agir. Soutenant le principe d'une «esthétique opérationnelle».




Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: